Coupe budgétaire de l’aide des Etats-Unis pour la défense antimissile d’Israël

584
Photo by Miriam Alster/Flash90

Des documents du Pentagone publiés mardi indiquent que les demandes budgétaires de 2017 du Département de la Défense des États-Unis comprennent un total de 145,8 millions $ pour les programmes de défense antimissile israéliens, enregistrant ainsi une forte baisse de l’aide financière militaire américaine.

L’aide, destinée à des programmes d’interception de missiles d’Israël – y compris le Dôme de Fer/Kipat Barzel pour ceux de courte portée, la Fronde de David pour ceux de moyenne portée et la Flèche, intercepteur de missile balistique – est beaucoup plus faible que celle enregistrée l’année précédente pour 2016, rapporte Reuters.

Le financement de Dôme de Fer a notamment diminué: de 55 millions $ en 2016 à 42 millions $ en 2017.

Le budget prévisionnel montre qu’au cours des cinq prochaines années, les États-Unis ont l’intention de dépenser 540 millions $ sur les programmes de coopération, mais le financement pour le Dôme de Fer prendra fin après les 42 millions $ en 2017.

Aussi, le Premier ministre Binyamin Netanyahu est actuellement dans une impasse avec l’administration du président américain Barack Obama concernant l’aide de la défense.

Un total de 3 milliards de $ d’aide de la défense est donné chaque année, mais ces accords viennent à échéance en 2018 et Netanyahu a demandé une augmentation de 5 milliards $ par an, en raison de la menace iranienne croissante après l’accord sur le nucléaire.

Dimanche, Netanyahu déclarait que si les besoins israéliens ne sont pas honorés, il attendra de négocier avec le nouveau président élu plus tard cette année, bien que les responsables américains aient menacé lundi qu’il n’obtiendrait pas de meilleur accord et lui demandant d’accepter l’offre d’Obama de l’ordre de 3,7 milliards $ par an.