Des Sifrei Torah en mémoire des victimes de l’Hypercacher

769
Photo by Haim Zach / GPO

Deux Sifrei Torah sont dédiés à la mémoire des victimes de l’attaque de l’Hyper Cacher à Paris.

Un peu plus d’un an a passé depuis le terrible attentat de l’Hypercacher à Paris, qui a coûté la vie de François-Michel Saada, Philippe Braham, Yoav Hattab et Yohan Cohen.

Une cérémonie commémorative s’est tenue aujourd’hui à l’école Bais Haya Mouchka dans le 19ème arrondissement de Paris, non loin du site de l’attaque. Des rabbins, des personnalités publiques, des dignitaires et les familles des victimes se sont réunis pour la cérémonie d’inauguration de deux Sefer Torah.

Les rouleaux ont été donnés par des Juifs d’Israël via l’organisation « Va’ad Olami» et seront placés dans leur nouvelle maison, dans la synagogue de la communauté française.

Beaucoup d’Israéliens ont participé à l’écriture des lettres des Sifrei Torah dont des rabbins et de hauts responsables gouvernementaux, tels que le président israélien, le Premier ministre, le ministre de la Défense et plus encore.

« Ca réchauffe le coeur de voir que des Juifs d’Israël qui ne connaissent même pas les victimes ont réalisé une grande mitsva pour le salut de leurs âmes. Nous sommes reconnaissants à l’organisation « Va’ad Olami » qui renforce les valeurs de responsabilité mutuelle et de fraternité entre les Juifs d’Israël et de France. Seuls l’amour et l’unité nous donnera de la force », a déclaré le rabbin de la synagogue, Rabbin Peretz Braham, le frère d’une des victimes tuées dans l’attaque.