Israël – Un journaliste du Washington Post placé en détention

1310

Le correspondant du Washington Post William Booth a été arrêté puis relâché par la police israélienne.

William Booth, le correspondant de Jérusalem pour le Washington Post, a été arrêté mardi par la police israélienne près de la porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem.
Un employé de l’Association pour les droits civils en Israël (ACRI) aurait également été interrogé par la police pendant environ une heure avant d’être libéré. Les deux auraient été soupçonnés d’incitation à la violence.

La police israélienne a rapporté que William Booth avait été arrêté, parce qu’il était soupçonné d’avoir payé des arabes locaux pour faire une émeute. Tous deux auraient parlé avec des arabes locaux juste à l’extérieur de la vieille ville avant d’être finalement arrêtés par la police.

Le journaliste a été libéré peu de temps après son arrestation et a expliqué qu’il s’agissait d’un malentendu.