Oracle rachète la société de cloud israélienne Ravello

743

Le fabricant de logiciels américain Oracle accepte d’acheter la société de logiciels de cloud israélien pour une somme variant entre 400 millions $ et 450 millions $. Ravello permettra d’accélérer la capacité d’Oracle pour aider les clients à déplacer des applications complexes dans le cloud.

L’éditeur de logiciels d’entreprise Oracle Corp, qui cherche à étendre ses activités en cloud, a accepté d’acheter l’entreprise de logiciels de cloud israélienne Ravello Systems, ont annoncé les deux entreprises sur leur site internet mardi. Bien que la transaction n’ait pas été révélée, les médias israéliens ont rapporté que le montant variait entre 400 millions $ et 450 millions $. Les responsables de Ravello et Oracle ont refusé tout commentaire.

Ravello, qui a été fondée en 2011 et emploie environ 60 personnes, a levé 54 millions de $, avec ses principaux actionnaires Norwest Venture Partners, Sequoia Capital et Bessemer Venture Partners. Ravello permettra d’accélérer la capacité d’Oracle pour aider les clients à déplacer des applications complexes dans le cloud, a expliqué le directeur de Ravello, Rami Tamir sur le site Web de son entreprise.

Le cloud computing permet que des services soient fournis aux entreprises via l’Internet plutôt qu’a travers une infrastructure coûteuse en interne. Ravello, dont le service fonctionne sur des clouds publics tels que Amazon Web Services ou Google Cloud, permet aux entreprises de déplacer facilement de grandes applications vers le cloud.

«Une organisation qui peut développer une pièce compliquée de logiciels peut désormais tirer parti de l’économie de location (du cloud) sans avoir à acheter des serveurs », a déclaré le partenaire Bessemer Adam Fisher à Reuters. « Il n’y a pas d’autre moyen de le faire que par la réécriture de l’application ou en utilisant un service comme Ravello. »

Les clients de Ravello comprennent Check Point Software Technologies, Symantec et McAfee d’Intel.

Selon Fisher, beaucoup de sociétés de cybersécurité utilisent Ravello pour simuler des cyber-attaques dans le cloud. « Cette acquisition est stratégique dans une région où Israël se distingue – la virtualisation et la technologie cloud», a déclaré Fisher.