Shoah – La résistante et écrivaine Leesha Rose est décédée

648

L’écrivaine Leesha Rose, connue pour son livre « Les tulipes sont rouges », est décédée à Jérusalem.

L’auteure Leesha Rose, résistante pendant la Shoah alors qu’elle était jeune fille, est décédée à Jérusalem cette semaine.

Leesha Rose était connue pour son livre intitulé « Les tulipes sont rouges » (Yad Vashem, Jérusalem, 1978), qui raconte son histoire de jeune fille juive quand elle rejoint la Résistance hollandaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Il raconte également les difficultés de la vie juive en Hollande sous l’occupation nazie de 1940 à 1945.

Adolescente quand la guerre a éclaté, elle a ensuite joué un rôle important dans le mouvement de résistance. Elle a reçu la Médaille de la Résistance par le gouvernement néerlandais en 1983, en reconnaissance de ses activités de résistance. Un an plus tard, elle reçut également la médaille de Yad Vashem en reconnaissance de son dévouement.

Leesha Rose, née Bornstijn, était la veuve de Rabbi Dr. Isaac B. Rose, qui a servi comme aumônier juif pour les forces alliées dans l’armée canadienne. Plus tard, il a aidé à mettre en place un centre juif à Amsterdam qui a servi aux soldats alliés et aux rescapés juifs qui revenaient des camps ou de leurs cachettes pendant la guerre. Le couple laisse dans le deuil son fils Dr Yaacov Rose et sa fille Rochelle Rose.