Triomphe d’un film israélien au festival Sundance

1019

Un film israélien sur des femmes bédouines qui se battent contre un pays conservateur, «Tempête de sable», a remporté le Prix du Grand Jury du Cinéma mondial au premier festival du film américain.

Le film israélien « Tempête de sable », réalisé par Elite Zexer, a remporté le Prix du Grand Jury du Cinéma Mondial du Festival du film Sundance, dimanche. Le film, qui traite de la situation des femmes bédouines qui luttent contre une société conservatrice, est le premier long métrage de la réalisatrice israélienne. C’est un accomplissement rare pour un film israélien dans un festival de cinéma réputé, où les talentueux Quentin Tarantino et frères Coen ont été découverts.

Elite Zexer a battu onze autres films du monde entier dans sa catégorie. C’est la deuxième fois qu’un film de fiction israélien remporte ce prix. Dror Shaul l’a remporté pour son film « Sweet Mud » en 2007. En 2012, le film israélien « The Law in These Parts » a remporté le premier prix du documentaire au monde.

«C’est tout simplement fou d’être ici à Sundance toute la semaine et d’obtenir des éloges de la part des gens qui vous reconnaissent dans la rue et qui vous disent qu’ils ont été si émus par votre film, le prix est maintenant la cerise sur le gâteau », raconte Elite Zexer. « Il y a beaucoup d’amateurs de cinéma qui viennent pour voir un type de cinéma, des films qui diffèrent de la norme d’Hollywood. Quand ils saluent une expérience différente que vous leur avez apportée, il n’y a rien de meilleur ».

« Tempête de sable » se concentre sur l’histoire de deux femmes bédouines, une mère et sa fille, qui traversent une période explosive alors que la mère organise le mariage de son mari avec une autre femme. Le protagoniste est joué par Lamis Ammar, dans son premier film, avec Ruba Blal-Asfour et Haitham Omari.

Le tournage du film a duré plus de cinq semaines dans les villages bédouins du Néguev et se base sur « Tasnim », un court métrage primé dirigé par Zexer alors qu’elle était étudiante au Département de cinéma et de télévision à l’Université de Tel Aviv. Outre son prix, « Tempête de sable » a reçu des critiques très positives dans de grands médias tel que le Los Angeles Times. La date de la diffusion du film en Israël n’a toujours pas été fixée.

Le Festival Sundance, fondé à la fin des années 1970 par Robert Redford – qu’Elite Zexer a rencontré lors de l’ouverture du festival cette année – est considéré par beaucoup comme le meilleur endroit où les petits films indépendants peuvent éclater au grand jour.