Un faux New York Times anti-israélien distribué à Manhattan

616

Des activistes anti-Israel ont distribué des milliers de fausses versions anti-israéliennes du New York Times à Manhattan et ont fait la promotion d’une version en ligne via les réseaux sociaux.

Le faux New York Times – qui comprenait des articles fictifs comme «Des généraux de Tsahal accusent le gouvernement israélien de la récente vague de violence» et «Le Congrès débat sur l’aide américaine pour Israël » – a été distribué mardi matin à plusieurs pôles de Manhattan, y compris Grand Central Terminal et Penn Station. On ne sait pas encore quelles organisations ou quels individus sont derrière la campagne.

Le faux journal a imité les polices et le formatage du New York Times, et se décrit comme «Repenser notre couverture 2015 d’Israël-Palestine – supplément ». En plus de ses « corrections » ( « Nous avons remarqué que la grande majorité des articles sur la violence en Israël et dans les territoires palestiniens occupés omettaient d’inclure les noms des Palestiniens tués par les forces israéliennes ») et articles, il comprend également de fausses informations, comme « C’est maintenant.: la fin de l’aide militaire américaine à Israël ».

Certains spéculent que la publication est l’œuvre d’un groupe appelé The Yes Men qui a fait une campagne similaire en 2008.

Dans un communiqué, Jonathan Greenblatt, le directeur général de l’Anti-Defamation League, a déclaré que les «créateurs du journal bidon ont droit de penser que le Times est en faveur d’Israël, et d’être en désaccord avec les critiques du Times. Cependant, faire cela de manière clandestine, comme ils l’ont fait, est fourbe ».

Greenblatt a également critiqué le fait que la fausse publication ait été publiée anonymement et comporte « de fausses informations et des thèmes en cohérence avec les défenseurs et les partisans du mouvement anti-Israël BDS. »