Une entrée clandestine à Jerusalem se termine en attaque à la voiture-bélier

740
Photo by Gershon Elinson/Flash90

Une enquête préliminaire a révélé de nouveaux éléments concernant l’attaque à la voiture-bélier de samedi soir, quand des terroristes arabes ont blessé quatre agents de la police des frontières à la jonction Metzudat Adumim, près de Ma’ale Adumim à l’est de Jérusalem.

Des officiers stationnés à un poste d’observation avaient localisé deux suspects en train de franchir clandestinement la barrière de sécurité et de monter dans une voiture avec des plaques d’immatriculation israéliennes qui les attendait au-delà du poste de contrôle d’Al-Zaim.

Les deux suspects sont entrés dans la voiture et ont commencé à conduire en direction de Jérusalem, augmentant encore les soupçons des agents.

Du poste d’observation, les agents ont déclaré ce qu’ils avaient vu à des forces motorisées, qui ont commencé à poursuivre les suspects. Près de la jonction Metzudat Adumim, le véhicule suspect a été bloqué dans un embouteillage, au point que les officiers sont sortis et ont approché la voiture, appelant les suspects à s’arrêter et à sortir du véhicule.

Au moment où les terroristes ont vu les policiers, ils ont rapidement fait marche arrière dans le sens inverse et, ce faisant, ont heurté une voiture dans l’embouteillage, puis ont essayé d’écraser les officiers avant de s’enfuir.

En danger, les agents ont ouvert le feu sur la voiture qui a poursuivi sa route en direction d’Al-Zaim. Une deuxième force de la police des frontières a bloqué la route menant à Al-Zaim. Les terroristes ont percuté à vitesse maximale la voiture de police qui bloquait la route, et ont ensuite été arrêtés.

Il a été initialement rapporté que trois agents de la police des frontières ont été légèrement blessés dans l’incident et évacués à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem, mais nous avons appris plus tard qu’ils étaient en fait quatre. L’un a été blessé lorsque la voiture a fait marche arrière et a essayé d’écraser les officiers, tandis que les trois autres ont été blessés par la force du véhicule qui a percuté la voiture de police bloquant la route.

Trois suspects étaient dans la voiture, y compris les deux résidents de Judée et de Samarie, qui ont tous deux été blessés par des tirs. Un de 14 ans souffrant de blessures par balle et un de 40 ans blessé à la mâchoire ont été évacués vers Hadassah Ein Kerem, tandis que le troisième terroriste a été amené à l’hôpital Shaare Tzedek dans un état stable, souffrant de blessures par balles à l’estomac.

« Les officiers et les soldats de combat servent avec le sacrifice de soi, la fermeté et beaucoup de professionnalisme tous les jours, ils remplissent leur mission pour la sécurité de la ville de Jérusalem », a déclaré la police dans un communiqué.