Une nouvelle loi autorise les policiers à fouiller toute personne jugée suspecte

632
Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Un projet de loi, proposé par le ministre de la sécurité intérieure Gilad Erdan (Likoud), est entré en vigueur hier, puisqu’il a réussi à passer les deuxième et troisième lectures à la Knesset. La loi donne à la police l’autorisation de fouiller toute personne jugée suspecte.

Derrière la loi, il y a cette volonté de donner à la police un pouvoir et une autorité supplémentaires dans le but de prévenir la violence physique.

La police doit avoir des soupçons raisonnables que la personne fouillée effectuera une attaque physique contre une autre personne, afin de justifier sa perquisition. En outre, la police aura également désormais l’autorité pour les deux prochaines années de fouiller toute personne, même sans soupçon raisonnable, si le commandant régional déclare qu’une attaque est susceptible d’avoir lieu dans une zone donnée.

Dans la partie explicative du projet de loi, il est écrit que « cette nouvelle autorité permettra à la police de prévenir les attaques les plus violentes. La recherche doit se limiter à la recherche d’armes « .

Erdan a déclaré que «ceci est un renforcement important de la capacité de la police de lutter plus adéquatement contre le terrorisme et la violence, et de protéger la sécurité des citoyens lors d’événements de foule ».