Des nouveaux vols directs San Francisco-Tel Aviv pour renforcer les liens avec la Silicon Valley

525
Photo by Myriam Alster/FLASH90

Le premier vol direct entre San Francisco et Tel Aviv a pris son envol mercredi soir, afin de forger un lien plus fort entre les États-Unis et la plaque tournante des start-up d’Israël.

Le vol 954  de United Airlines était programmé pour partir a 20 heures, heure du Pacifique à Tel-Aviv, et le vol de retour, United 955, partira de San Francisco tôt vendredi matin. La durée totale du voyage sera désormais de 14-15 heures, par rapport aux habituelles 20 heures de vol.

Une pétition de SFOTLV.ORG en ligne, soutenue par sept dirigeants influents de la Silicon Valley et de start-up israéliennes, a appelé United Airlines a créer un vol direct entre les deux pôles du high tech. La pétition a recueilli 8586 signatures. Tous les signataires sont estimés « à utiliser 34.423 billets (chaque année, aller-retour). » La page Facebook « Vol direct SFO-Tel Aviv » a attiré 2853 Like.

Dans un communiqué de presse d’octobre annonçant le nouveau vol, le vice-président senior des ventes mondiales de United a déclaré que son entreprise a pris note de l’effort de pétition de SFOTLV.ORG, déclarant: «Fournir aux clients de la Bay Area et de la Silicon Valley des vols directs pour Israël faisait partie de nos plus hautes priorités. Maintenant, avec le Dreamliner 787-9, nous sommes ravis d’en faire une réalité ».

Le lancement du vol direct de United signale un changement majeur dans l’importance déjà croissante d’Israël, de plus en plus appelée «nation des start-ups» pour sa culture des start-ups très réussie et innovante.

Les grandes entreprises technologiques internationales telles que Google, Microsoft, Intel, Cisco et Facebook, ont déjà de grands centres de R & D en Israël. Au fil des années, plusieurs start-up israéliennes ont été acquises par des sociétés américaines. En 2013, par exemple, l’application de navigation populaire Waze a été achetée par Google pour 966 millions $.

Les innovateurs technologiques influents gardent également un œil sur Israël. Récemment, le milliardaire et propriétaire du constructeur automobile électrique Tesla, Elon Musk, s’est secrètement rendu en Israël pour voir des démonstrations d’une nouvelle technologie israélienne qui sera incorporée dans les systèmes d’auto-conduite dernier cri de son entreprise.

salon_bien_etre--FB