Deux attaques en moins d’une heure à Petah Tikva et Jerusalem

845

Un homme haredi a été poignardé à l’extérieur d’un magasin de la rue Baron Hirsch à Petah Tikva; deux policiers ont été blessés dans la rue Salah e-Din de la capitale; plus tôt, une attaque au couteau a été déjouée à Jérusalem.

Un homme a été poignardé et légèrement blessé cet après-midi à Petah Tikva, alors que moins d’une heure plus tard, deux autres hommes ont été grièvement blessés, dans la rue Salah e-Din de Jérusalem. Les forces de sécurité ont recherché dans la zone de la fusillade de Jérusalem un éventuel complice.

Une première enquête sur l’agression de Petah Tikva a révélé que la victime, un juif ultra-orthodoxe, était sur le point d’entrer dans un magasin de la rue Baron Hirsch et a été surpris lorsque le suspect, d’origine arabe, l’a attaqué par derrière avec un couteau, le poignardant dans la partie supérieure du corps. Le propriétaire du magasin et l’homme blessé ont été en mesure d’extraire le couteau de la main de l’attaquant et de le neutraliser.

Plus tôt, une femme palestinienne a tenté de poignarder des policiers dans la rue Hagai de Jérusalem, qui a été le théâtre de plusieurs attaques au couteau au cours des derniers mois. Selon la police, la terroriste s’est approchée des officiers de la police des frontières dans la rue Hagai, tira un couteau de son dos, et essaya de les poignarder. Résidant a Jérusalem-Est et âgée d’une cinquantaine d’années, la terroriste a été abattue et mortellement blessée. Personne d’autre n’a été blessé.

Deux attentats terroristes ont eu lieu dans la rue Hagai en octobre. Dans le premier, un terroriste palestinien a poignardé à mort Nehamia Lavi, 41 ans, père de sept enfants; et Aharon Bennett, dont l’épouse a également été grièvement blessée et le fils de deux ans légèrement blessé.