Israël décore des civils qui se sont sacrifié pour les autres

1419

Le Ministère de la sécurité Publique et la police ont décidé d’honorer les Israéliens qui ont sacrifié leur vie pour les autres.

Israël a l’intention d’accorder des insignes de bravoure aux citoyens et aux soldats qui ont sacrifié leur vie pour sauver des gens au cours de l’actuelle vague de terrorisme.

Le ministre adjoint de la Défense Eli Ben Dahan a conçu l’idée il y a plusieurs mois et a discuté avec le ministre de la Sécurité interne Gilad Erdan.
Après l’assassinat de Rabbi Néhémie Lavi en octobre dernier, Ben Dahan a écrit à Erdan: « Les membres de sa famille (de Lavi) m’ont récemment demandé de donner une insigne de bravoure pour honorer son acte noble, où il a sacrifié sa vie pour la nation. Cet acte est destiné à faire quelque chose de positif pour la famille des blessés et a renforcer l’unité et l’esprit du peuple ».

Erdan n’était pas certain, au début, qu’il soit possible d’accorder des décorations de valeur, mais il est devenu clair plus tard que les décorations de la loi de 1972 permet d’accorder des décorations aux agents de police, aux agents de sécurité, et « aux citoyens qui ont agi courageusement et ont risqué leur vie ou qui ont effectué une acte courageux ». Selon la loi de 1972, le commissaire de police et le ministre de la sécurité intérieure sont autorisés à accorder une telle décoration.

Erdan a demandé que le processus d’examen soit accéléré. Peu après, Gila Gaziel, chef des ressources humaines de la police, a annoncé que le comité des décorations se réunira ce mois-ci.
Le Ministre Erdan a déclaré: « Depuis le début de l’actuelle vague de terreur, de nombreux citoyens et bien sûr la police, ont agi avec beaucoup de courage et de sagesse dans de nombreuses situations, risquant et sacrifiant leurs vies pour prévenir les attaques et sauver des vies humaines. Mon obligation morale est d’agir rapidement pour leur accorder la reconnaissance et l’honneur qu’ils méritent au nom d’Israël et de ses citoyens. Ces gens sont des exemples pour notre jeunesse et de nombreux citoyens « .

Lors d’un événement dédié à la mémoire du sergent-major Zidan Saif, qui a été tué dans une attaque terroriste en 2014, Ben Dahan a mentionné un certain nombre de noms que le comité examinera: « Au cours de l’actuelle vague de terreur, j’ai été témoin de la bravoure de la nation. Des citoyens ont tué des terroristes afin que d’autres ne soient pas blessés comme Tuvia Yanai Weissman. Que Dieu venge son sang. »

«Les agents de la police des frontières ont sauvé des citoyens et leurs camarades, comme Hadar Cohen. Rabbi Néhémie Lavi entendit une attaque qui avait lieu près de son domicile et est décédé en défendant ses frères juifs. Ofer Ben Ari, un civil, a été accidentellement abattu par des policiers quand il luttait contre les terroristes qui ont assassiné le rabbin Reuben Birmajer près de la porte de Damas. Toutes ces personnes méritent une insigne de bravoure ».

Le comité examinera également l’octroi des insignes de bravoure aux citoyens et aux agents de police qui ont déjoué des attaques et ont neutralié les terroristes, sans y laisser leur vie. Cependant, il est important de noter que la loi ne mentionne pas les soldats de Tsahal et donc on ne sait pas si Yanai Tuvia Weissman « méritera » une décoration parce qu’il était un soldat hors service au moment de sa mort.