Journée de la femme: l’Autorité palestinienne honore une terroriste

645

Dans le cadre des célébrations de la Journée de la Femme, la télévision officielle de l’Autorité palestinienne a salué des terroristes femmes, les qualifiant d’«héroïnes».

La Journée internationale des femmes est célébrée dans de nombreux pays à travers le monde. Alors que dans la plupart des pays, on profite de cette journée pour reconnaitre les réalisations des femmes, que ce soit au niveau national, ethnique, linguistique, culturel, économique ou politique, la chaîne de télévision officielle de l’Autorité palestinienne a sauté sur l’occasion pour exhorter les femmes palestiniennes a se « souvenir » de la terroriste Dalal Mughrabi comme l’une des principales héroïnes de la société palestinienne.

Mughrabi a dirigé l’une des attaques les plus meurtrières de l’histoire d’Israël, où Mughrabi et d’autres terroristes ont assassiné 37 civils israéliens, dont 12 enfants.

Le Palestinian Media Watch a rapporté qu’un animateur de la télévisions palestinienne a demandé a la directrice de l’Association générale des affaires féminines au Liban, Alia Zamzam, l’importance de la Journée internationale de la femme pour les femmes palestiniennes. La directrice a répondu que les femmes palestiniennes «luttent», comme les hommes le font, puis a parlé de sa « soeur », la terroriste « Dalal Mughrabi comme une « source de fierté » pour les femmes palestiniennes.

« Nous saluons la sœur Dalal Mughrabi. Mughrabi a été l’une des sœurs de combat, et c’est peut-être elle qui a ouvert la voie pour que nos sœurs puissent continuer. Elle était une source de fierté pour la femme palestinienne», a déclaré Zamzam.

Les terroristes femmes sont souvent honorés par les responsables de l’Autorité Palestinienne et du Fatah qui font l’éloge de ces meurtrières comme des exemples merveilleux de la libération des femmes palestiniennes.

Par ailleurs, le magazine du Fatah au Liban, Al-Qods, a favorablement mentionné les terroristes Dalal Mughrabi et Fatima Barnawi, qui a placé une bombe dans une salle de cinéma; et les kamikazes Wafa Idris, qui a tué une personne et en a blessé 100 autres, ainsi que Ayyat Al-Akhras qui a tué deux personnes et en a blessé 28.