L’Illinois établit une liste noire d’entreprises qui boycottent Israël

965

Une agence de l’État d’Illinois a nommé 11 entreprises avec lesquelles il est interdit de faire des affaires, parce qu’elles boycottent Israël ou ses implantations. Il s’agit de la première mesure de ce genre par un organisme américain officiel.

Un certain nombre d’entités figurant sur la liste, approuvée vendredi par le conseil d’administration de la politique d’investissement de l’Illinois, ont retiré de l’argent des entreprises israéliennes qui opèrent en territoires dits occupés et à Jérusalem-Est, mais n’ont pas boycotté Israël dans ses frontières de 1967. Au moins deux des entités ont déclaré que leur désinvestissement d’Israël au cours des dernières années était basé sur des calculs commerciaux, et non politiques.

La législation de l’Illinois a adopté l’année dernière une interdiction explicite de traiter avec des entreprises qui boycottent les opérations israéliennes dans les territoires contrôlés par Israël.