Quand un commando SS nazi travaillait pour le Mossad

1243

Pour la première fois, des agents du Mossad confirment que l’un de leurs assassins les plus utiles était l’un des meilleurs officiers de la SS.

Dans les années 1960, un certain nombre d’anciens scientifiques nazis ont aidé l’Égypte à développer des roquettes avancées, que le président d’alors Gamal Abdel Nasser menaçait d’utiliser contre Israël. Il y avait même des preuves que le plus fort ennemi d’Israël avait construit 900 roquettes et avait peut-être l’intention de les équiper de têtes nucléaires ou chimiques.

Le Mossad a refusé d’accepter cette menace sans agir. Au lieu de cela, il a commencé une campagne intitulée Operation Damocles, en ciblant les collaborateurs allemands.
L’un d’eux, un PDG de 49 ans nommé Heinz Krug dont la société a fourni du matériel militaire, a mystérieusement disparu de son bureau de Munich sans laisser de trace. Grâce à des entrevues avec d’anciens agents, le Forward a découvert que Krug a été assassiné par un officier SS de haut niveau qui travaillait avec le Mossad.

Otto Skorzeny, un ancien lieutenant-colonel dans la Waffen-SS, était l’un des leaders les plus remarquables de son unité. Hitler lui-même lui a remis la médaille supérieure du pays après avoir sauvé le dictateur italien Benito Mussolini qui était retenu captif. En raison de sa position élevée et de sa notoriété, les procureurs de Nuremberg l’ont accusé de crimes de guerre. Skorzeny a été acquitté lors de sa première série de procès, puis a réussi à échapper et à se réinstaller en Espagne, sous le dictateur fasciste Francisco Franco. Il y est resté pendant un certain nombre d’années, en travaillant pour d’autres régimes despotiques.

Le Mossad n’a jamais oublié Skorzeny et a envisagé de le kidnapper ou le tuer plusieurs fois, comme pour d’autres nazis de haut niveau. Finalement le Mossad a décidé de prendre les choses différemment. Deux agents en « touristes allemands » se sont retrouvés «par hasard» dans le même bar que Skorzeny. Leurs tentatives semblaient réussir – jusqu’à ce qu’il sorte une arme et leur dise: «Je sais qui vous êtes, et je sais pourquoi vous êtes ici, vous êtes le Mossad, et vous êtes venu me tuer.. « 

Les deux agents ont réussi à surprendre Skorzeny en lui expliquant qu’ils ne voulaient pas le tuer, mais plutôt lui offrir un emploi. Skorzeny accepta, à la condition que le chasseur de nazis Simon Wiesenthal retire son nom de la liste des criminels de guerre.

La participation de Skorzeny a permis au Mossad d’intensifier ses efforts contre les scientifiques en Egypte. Comme ses collègues, Krug soupçonnait qu’Israël viendrait a lui, et donc recherchait une protection. Malheureusement pour lui, il choisit de faire appel au légendaire commando nazi: Otto Skorzeny. Les détails précis de leur rencontre sont inconnus: on sait juste qu’ils sont entrés dans une forêt près de Munich ensemble et que Skorzeny en est sorti seul.

Toute la publicité faite autour de l’Opération Damocles menaçait les relations entre Israël et l’Allemagne de l’Ouest, et Ben-Gurion a ordonné la fin de l’opération. Le Mossad en avait fait assez pour convaincre les scientifiques nazis qui restaient de mettre fin à leur travail en Egypte. En 1967, l’Egypte a été contrainte d’abandonner son programme. Skorzeny a continué à vivre le reste de sa vie en Espagne, pour finalement mourir d’un cancer en 1975.

Il n’a jamais appris que le Mossad était incapable de lui accorder le paiement qu’il avait demandé en échange de ses services. Simon Wiesenthal a refusé de retirer le nom de Skorzeny de sa liste. Le Mossad a donc fabriqué une fausse lettre du chasseur de nazis et l’a donnée à Skorzeny.

salon_bien_etre--FB