Un accord de libre-échange entre Israël et la Chine

755
Photo by Haim Zach/GPO

Le Premier ministre Netanyahu salue l’accord commercial historique avec Pékin, qui verra le commerce bilatéral atteindre une somme exorbitante de 16 milliards $.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a salué les liens naissants entre Israël et la Chine lors d’une rencontre à Jérusalem avec la vice Premier ministre chinois Liu Yandong.

Netanyahu a tout particulièrement salué les ouvertures de Pékin pour entamer des négociations de libre-échange avec l’Etat juif, ce qui pourrait potentiellement doubler le commerce bilatéral, de 8 milliards $ à 16 milliards $.

«Je suis ravi d’entendre aujourd’hui la vice-Premier ministre Liu que la Chine est prête à entamer des négociations pour un accord de libre-échange avec Israël », a déclaré Netanyahu lors d’une conférence de presse conjointe. « Il s’agit ici d’un développement important et nous sommes prêts à le faire tout de suite ».

Faisant écho aux observations faites plus tôt lundi par le président israélien Reuven Rivlin, Netanyahu a ajouté: «Nous pouvons tellement faire de choses ensemble. Nous avons discuté des différents domaines dans lesquels cela peut se produire. Dans les soins de santé, dans l’éducation à distance, dans l’agriculture, dans l’agriculture marine. Dans tous les domaines, la coopération entre Israël et la Chine peut donner des résultats énormes. Et nous croyons qu’Israël peut être un partenaire idéal. »

La vice Premier ministre chinoise Liu Yandong a, pour sa part, déclaré que la Chine était heureuse d’entamer des pourparlers sur une zone de libre-échange avec Israël, et a ajouté que son pays est prêt à coopérer pour le bénéfice des deux peuples. Elle déclara également qu’Israël et la Chine se dirigent vers de grands projets communs et a noté qu’Israël est connu dans le monde entier pour son innovation.

L’accord de libre-échange, qui comprendra le commerce des biens et services, ainsi que la coopération économique et technologique – devrait augmenter de manière significative le PIB des deux pays en encourageant l’augmentation des investissements et le renforcement des relations bilatérales.

Entre autres, l’accord de libre-échange Chine-Israël aura pour but d’éliminer les obstacles au commerce entre les deux pays – les exportations israéliennes vers la Chine bénéficieront d’une entrée facilitée en Chine et vice-versa – et permettra la levée des obstacles dans les domaines de la normalisation et du règlement.

Au cours de leur réunion au ministère israélien des Affaires étrangères à Jérusalem, les deux dirigeants ont ouvert la deuxième réunion de la conférence sur l’innovation Israël-Chine 2016 – la plus importante plateforme intergouvernementale Israël-Chine, que Netanyahu et Liu ont établi au cours de la visite de cette dernière en Israël, en 2014. La première réunion a eu lieu en janvier 2015 à Beijing.

salon_bien_etre--FB