Deux attentats terroristes déjoués dans le Gush Etzion et à Jérusalem

612
Photo by Wisam Hashlamoun/FLASH90

Photo by Wisam Hashlamoun/FLASH90

Un terroriste du Hamas armé d’une hache abattu à mort; deux garçons palestiniens de 12 ans trouvés à Jérusalem avec des couteaux, avec l’intention de mener à bien une attaque.

Deux tentatives d’attaques terroristes ont été déjouées dans la région du Gush Etzion et à Jérusalem ce jeudi.

La première a eu lieu quand un terroriste brandissant une hache a soudain émergé de derrière un buisson près d’un emplacement de tir sécurisé de Tsahal en face du camp de réfugiés d’Al-Arroub dans le Gush Etzion. Aucun soldat n’a été blessé, ils ont immédiatement réagi et tué l’assaillant: Ibrahim Baradiya, un membre du Hamas qui a été libéré d’une prison israélienne.

Dans un incident distinct à Jérusalem, près de la Porte de la Chaîne à côté du Mont du Temple, deux Palestiniens de 12 ans ont éveillé les soupçons de la police et de la police des frontières et ont été arrêtés et fouillés. Lors de la fouille, la police a découvert trois couteaux à l’intérieur de la veste de l’un des suspects et une lettre d’adieu à ses parents. Les deux suspects ont été appréhendés et emmenés pour interrogatoire au cours duquel ils ont avoué leur intention de mener une attaque. L’un des prétendus agresseurs était de Qalandiya, situé entre Jérusalem et Ramallah, tandis que l’autre était de Kafr Aqab dans la municipalité de Jérusalem au-delà de la barrière de séparation.

La police plus tard, a publié une déclaration sur les incidents mettant l’accent sur la vigilance des forces de sécurité. « Nous poursuivons nos évaluations militaires sur le terrain. La police stationnée sur le terrain est formée pour être de plus en plus alerte et sa formation militaire et professionnelle apporte une sécurité accrue aux résidents et aux touristes dans la capitale », peut-on lire sur le communiqué.

La dernière attaque à la hache tentée sur la division de Judée et Samarie a eu lieu à Hébron il y a trois semaines.