Facebook bannit un utilisateur pour un post contre l’antisémitisme

584
Photo by Sophie Gordon / Flash 90

 Photo by Sophie Gordon / Flash 90

Un ancien soldat de Tsahal vivant en Australie partage des pots pour mettre en garde contre l’antisémitisme. Facebook répond en lui interdisant sa page.

Facebook interdit temporairement la page d’une salle de gym australienne après que son propriétaire ait répondu à un message antisémite.

Le site d’informations australien The Age rapporte que quelqu’un a posté un commentaire désobligeant sur la page Facebook de la salle de gym d’un ancien soldat israélien, qualifiant son propriétaire de «Pig fu–er » et affirmant que « l’Australie est contre Israël [sic]. »

Le propriétaire, Avi Yemini, a répondu en partageant une publication, avec le hashtag « #saynotoracism. » Un navigateur anonyme a rapporté la publication de Yemini comme étant offensante et Facebook a suspendu le compte pendant trois jours.

« J’ai parlé à Facebook expliquant que c’était en fait son message haineux qui était violateur, et que je ne pouvais pas croire que non seulement ils se mettaient du côté de l’utilisateur raciste, mais aussi qu’ils pénalisaient un défenseur de la tolérance », a-t-il déclaré.

Yemini retourna en Australie et a ouvert IDF Training après avoir servi dans la brigade Golani de l’armée israélienne. Il enseigne maintenant les arts martiaux et l’auto-défense basée sur les méthodes de l’armée israélienne. Il a également encouragé les membres de sa salle de gym à se joindre à l’armée israélienne.