Judée-Samarie: des « marqueurs de kilomètres » pour sauver des vies

549

Des blocs de béton jaunes pour fournir a Tsahal l’emplacement exact des éventuels attentats ou accidents.

L’armée israélienne va placer de gros blocs de béton sur les trottoirs et les routes dans toute la Judée et la Samarie. Les blocs fonctionnent comme les «marqueurs de miles» le long des principales autoroutes américaines: pour fournir des informations supplémentaires sur l’emplacement d’un automobiliste – ou d’une potentielle victime du terrorisme.

« La Division d’ingénierie de la Judée Samarie a travaillé sur ce projet pendant plusieurs mois », a déclaré Major Michael Biton, officier de la Division de l’ingénierie pour la Brigade régionale Binyamin.

«Le projet vise à réduire le temps de réponse aux incidents qui se déroulent dans la région par la création d’un« langage commun » entre les civils et les forces de Tsahal », a poursuivi Biton. « Au cours d’une attaque de pierres, d’une fusillade, ou d’une explosion, chaque résident sera en mesure de signaler le plus exactement possible où l’accident est arrivé, grâce à ces marqueurs. »

Les blocs seront peints en jaune et comprendront une numérotation et un lettrage marquant l’emplacement et la région à la peinture noire. Par exemple, un marqueur dans le Shomron comprendra la lettre hébraïque «shin» (ש), et un chiffre correspondant à l’emplacement au sein de cette région. Plusieurs marqueurs sont déjà en place sur les routes 60 et 90.

«Les citoyens seront en mesure d’appeler la hotline et de noter les lettres et les chiffres, et nous saurons où ils sont […] ce qui nous permet d’arriver sur scène et de traiter les blessés le plus rapidement possible», a conclu Biton.

« Il y a un temps de réponse crucial pour que l’armée israélienne arrive sur les lieux d’une attaque et aide les victimes. » Il a ajouté, ainsi, qu’il est souvent difficile pour Tsahal de savoir exactement où les attaques ont lieu – en raison, peut-être, en partie de l’absence de signalisation routière d’Israël.

« Ces blocs de béton sur le terrain peuvent réduire l’espace dans lequel nous cherchons les terroristes. C’est important pour nous de ne pas perdre de temps pour savoir où l’événement a eu lieu, de sorte que nous puissions y arriver a temps ».