La Haggadah de Venise se refait une beauté pour son 500e anniversaire

877

Le centre de culture juive Beit Venezia a dévoilé une série de 24 gravures créées par huit artistes internationaux qui feront partie d’une nouvelle Haggadah de Venise illustrée.

La cérémonie a eu lieu dimanche au Musée juif de Venise, où les gravures seront exposées jusqu’au 31 juillet dans le cadre d’initiatives qui ont débuté à la fin du mois de mars pour commémorer le 500e anniversaire de l’institution du ghetto de Venise.

Le projet, organisé en coopération avec l’Ecole Internationale du Design de Venise, a été inspiré par la Haggadah de Venise, publiée à Venise en 1609 lorsque la ville était un centre important de l’imprimerie hébraïque.

Considérée comme l’un des plus belles Haggadot imprimées récemment, la Haggadah de Venise comprenait une nouvelle série complexe d’illustrations et apparaissait avec des traductions dans les langues judéo-italienne, judéo-espagnol et judéo-allemande parlées par les communautés juives vivant alors à Venise.

Dans le cadre de programmes visant à favoriser Venise en tant que centre d’art, de culture et d’apprentissage juif, Beit Venezia a fait venir les huit artistes dans la ville pour un séjour de trois semaines en octobre dernier. Les artistes, originaires d’Angleterre, d’Israël et de Slovaquie, ont d’abord tenu des séances d’études sur la Haggadah; puis chaque artiste fut affecté a une partie de la Haggadah pour l’illustrer de trois gravures.

«L’idée était pour eux de vivre, d’apprendre et de créer dans la Venise juive », a déclaré le directeur de Beit Venezia Shaul Bassi, qui est aussi le coordonnateur du comité pour les commémorations du 500e anniversaire.

Huit coffrets complets des copies seront vendus aux enchères, et les impressions seront également numérisées et imprimées en édition commerciale, prévues a la publication en 2017.