L’Autriche veut saisir la maison où est né Hitler

633

La maison où Adolf Hitler est né est devenu un sanctuaire de toutes sortes pour les néo-nazis. Pour éviter cela, le gouvernement autrichien veut prendre le contrôle de la maison, mais le propriétaire actuel est contre.

L’Autriche a déclaré qu’elle voulait saisir le lieu de naissance d’Adolf Hitler de son propriétaire privé dans le but de mettre fin à une âpre bataille juridique et pour que la maison cesse d’être un sanctuaire néo-nazi le samedi.

« Nous examinons actuellement la création d’une loi qui forcerait un changement de propriété et transmettrait la propriété à la République d’Autriche », a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur Karl-Heinz Grundboeck.

«Nous en sommes venus à la conclusion au cours des dernières années que l’expropriation est le seul moyen pour éviter que le bâtiment soit utilisé à des fins néo-nazies », a-t-il déclaré. « Le plan impliquerait une offre d’indemnisation de l’Etat au propriétaire actuel ».

Le bâtiment dans la ville pittoresque du nord de Braunau am Inn est vide depuis 2011, lorsque le gouvernement a eu un différend avec la propriétaire Gerlinde Pommer, une résidente locale. Sa famille a été propriétaire de la grande maison où Hitler est né le 20 avril 1889, pendant plus d’un siècle. Au début des années 1970, le gouvernement autrichien a signé un bail avec Pommer et a transformé les lieux en un centre pour les personnes handicapées. Mais l’arrangement a connu une fin abrupte, il y a cinq ans quand Pommer a refusé de façon inattendue d’accorder l’autorisation pour les travaux de rénovation indispensables. Elle a également rejeté une offre d’achat faite par le ministère de l’Intérieur de plus en plus exaspéré.

La question a suscité un débat entre les 17.000 habitants de Braunau. Certains veulent qu’il devienne un centre de réfugiés, d’autres un musée dédié à la libération de l’Autriche. Il y a eu même eu des appels a sa démolition – mais la maison fait partie du centre historique de la ville et est donc sous protection du patrimoine.

Chaque année, à l’anniversaire de Hitler, les manifestants anti-fascistes organisent un rassemblement devant le bâtiment au numéro 15 de la rue Salzburger Vorstadt, à côté d’une pierre commémorative où on peut lire: « Pour la paix, la liberté et la démocratie. Plus jamais le fascisme ».