L’Espagne arrête le complice du terroriste derrière l’attentat de l’Hypercacher

630
Photo by Laurence Geai/Flash90

 Photo by Laurence Geai/Flash90

MADRID – La police espagnole a arrêté un homme français qui aurait fourni les armes utilisées par un terroriste islamiste pour tuer quatre juifs dans un supermarché casher et une policière à Paris en janvier 2015, a déclaré le ministère de l’Intérieur de l’Espagne ce mercredi.

Antoine Denive, un Français de 27 ans originaire de Sainte Catherine, a été arrêté mardi à Rincon de la Victoria, une ville proche de Malaga, sur la côte sud de l’Espagne, a indiqué le ministère dans un communiqué. Cette arrestation est le résultat d’une opération conjointe avec la police française.

Le tireur islamiste Amedy Coulibaly a tué une policière dans une banlieue de Paris le 8 janvier et a attaqué le supermarché le lendemain. Il a été abattu par la police. Deux autres hommes armés ont tiré sur 12 personnes dans et à proximité des bureaux du journal Charlie Hebdo à Paris, le 7 janvier de la même année.

Avant d’effectuer les attaques, Coulibaly a passé du temps en Espagne avec sa femme et une tierce personne inconnue, a affirmé la Haute Cour d’Espagne l’année dernière.

Antoine Denive a fui la France plusieurs semaines après l’attaque à Paris, selon le communiqué, et a mis en place une nouvelle base à Malaga où il a continué de vendre illégalement ses armes sous une fausse identité. Le ministère n’a pas dit si Denive était soupçonné d’appartenir à un groupe militant islamiste.

La Haute Cour d’Espagne a déclaré mercredi qu’Antoine Denive niait avoir vendu des armes à Coulibaly mais a dit qu’il était prêt à être extradé vers la France. Le tribunal enverrait Denive pour qu’il soit jugé en France, sauf si il y avait une autre affaire contre lui en Espagne, selon le journal El Pais.

Deux autres hommes de Serbie et du Monténégro liées au trafic d’armes ont également été arrêtés lors du raid de la police, a indiqué le ministère.