L’ex-maire de Londres suspendu pour avoir dit qu’Hitler était sioniste

599

Le parti travailliste de Grande-Bretagne a suspendu l’ancien maire de Londres, Ken Livingstone, jeudi pour avoir déclaré qu’Adolf Hitler était un sioniste.

Un porte-parole du parti a déclaré au Guardian que l’action était « de discréditer le parti ». Des militants anti-racistes britanniques et des politiciens du parti travailliste exigent l’expulsion de Livingstone.

Dans une interview à la radio avec la BBC jeudi, Livingstone a déclaré: «Rappelons-nous quand Hitler a gagné son élection en 1932 sa politique était alors que les Juifs devraient être déplacés en Israël. Il soutenait le sionisme.  » Il a fait ces déclarations alors qu’il défendait le député travailliste Naz Shah, qui a été suspendue un jour plus tôt pour un post sur Facebook en 2014 suggérant que les Israéliens devraient être déplacés en masse aux États-Unis. Elle a présenté ses excuses mardi, un jour après que les remarques aient été dévoilées.

Quand on lui demanda s’il considérait sa déclaration comme étant antisémite, Livingstone a déclaré: « Non, c’est exagéré, mais ce n’est pas antisémite. » L’ex-maire a également dit qu’il y avait une « campagne bien orchestrée du lobby israélien pour salir quiconque critique la politique israélienne ».

Les remarques de Livingstone viennent à un moment sensible pour le parti travailliste, qui a vu ces derniers mois la suspension de plusieurs membres, y compris au niveau supérieur, pour des discours de haine antisémite. Les critiques reprochent au chef du parti Jeremy Corbyn de ne pas en faire assez pour freiner ce genre de comportements. Corbyn, critique sévère d’Israël, qui en 2009 a qualifié les terroristes du Hezbollah et du Hamas d' »amis » après avoir invité les représentants des deux groupes terroristes à se rendre au Parlement britannique comme ses propres invités, est également accusé d’encourager la haine contre Israël et les Juifs.

Sadiq Khan, le candidat du Parti travailliste aux élections municipales de Londres, a rejoint un chœur croissant de politiciens du travail appelant à l’expulsion de Livingstone.

Gideon Falter, président de la Campagne contre l’antisémitisme, a déclaré dans un communiqué: « Le Parti travailliste doit expulser Ken Livingstone. Aujourd’hui, il a affirmé que Hitler était un sioniste et que l’antisémitisme n’est pas du racisme. Ça suffit. Il ne devrait pas être suspendu, il devrait être expulsé aujourd’hui. « 

Livingstone a été maire à deux reprises, de 1981 à 1986 et de 2000 à 2008.