Netanyahu: « Aucune institution, pas même la Cour Suprême, n’est au-dessus de la critique »

487
Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Le Premier Ministre a déclaré que les récentes critiques de la Cour suprême font partie des principes de la démocratie.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a clairement affirmé ce mardi que les critiques récentes de l’accusation et de la Cour suprême sont légitimes.

« Je respecte les tribunaux et les juges, et honore leurs décisions. Chaque personne, moi y compris, a le droit de critiquer ces décisions. Dans une démocratie forte, aucune institution n’est au-dessus de la critique « , a déclaré M. Netanyahu lors de la cérémonie de pose de pierre angulaire de la Bibliothèque nationale à Jérusalem.

Netanyahu a également laissé entendre que sa critique de la décision de la Haute Cour concernant l’accord sur le gaz est légitime.

Il a ajouté: « Nos voisins ne tolèrent pas la critique; ni des tribunaux, ni du gouvernement. Lorsque la critique ne peut être entendue, surtout dans des moments inhabituels et exceptionnels où elle est nécessaire et appropriée, la démocratie est affectée négativement. Le dialogue doit évidemment être au point et doit permettre de profondes discussions a tout moment, dans le respect mutuel … Voilà comment j’ai opéré, et voici comment je continuerai à fonctionner ».