Pessah: les Israéliens laissent derrière eux 1000 tonnes de déchets

914
Photo by Yaakov Naumi/Flash90

Photo by Yaakov Naumi/Flash90

Des centaines de milliers d’Israéliens ont profité du soleil et de la chaleur pour aller dans la nature, le dernier jour de Pessah, remplir la plage du Kinneret ainsi que les parcs et forêts a travers le pays.

Des centaines de milliers d’Israéliens ont profité de la météo de ce samedi pour aller dans la nature a l’occasion du dernier jour de la fête de Pessah.

Quelque 1,2 millions de personnes ont visité les réserves naturelles et les parcs nationaux KKL pendant Hol Hamoed Pessah, ce qui représente une augmentation de 10% par rapport à l’année dernière.

Ils ont laissé derrière eux environ 500 tonnes de déchets dans les forêts et réserves naturelles à travers le pays, bien que les forestiers KKL aient noté une amélioration, de nombreuses familles ayant eu la décence de nettoyer derrière eux.

Au total, quelque 700 000 personnes ont visité les rives du Kinneret pendant toute la fête de Pessah. Rien que samedi, il y avait environ 70.000 personnes sur les plages. Certains devraient rester sur les plages de la Kinneret pour célébrer la fête traditionnelle marocaine de fin de Pessah, la Mimouna.

Les quantités de déchets ont atteint un nombre record dans le Kinneret, où 500 autres tonnes de déchets ont été laissées. Même si l’Association Villes du Kinneret, qui est en charge de la gestion des rives du lac, a également déclaré qu’il y a eu une amélioration de la sensibilisation de l’environnement par rapport aux années précédentes. En outre, de nombreux bénévoles et adolescents sont arrivés au Kinneret samedi matin pour aider à nettoyer les plages du lac.

Parmi les attractions populaires dans le nord d’Israël figuraient Agamon Hula, la forêt Biriya (où un incendie a éclaté lundi), le camping Ein Zeitim, le parc du Jourdain, les forêts Gilboa et le parc Ramot Menashe. Des sites de loisirs privés dans la Galilée et les hauteurs du Golan étaient également bondés.

Dans le centre d’Israël, les sites les plus visités sont les forêts Ben Shemen, Ilanot, mais aussi la forêt des Martyrs et la forêt Sataf dans les hauteurs de Jérusalem. Dans le sud d’Israël, les visiteurs ont afflué surtout dans la forêt Hamalachim-Shahariya, la forêt Yatir et le Parc Golda Meir.