Provocation à Bnei Brak en plein Pessah

1966
Photo by Garrett Mills/Flash90

Photo by Garrett Mills/Flash90

La police a arrêté un vendeur de hamets et l’a mis en garde à vue.

Un israélien laïc est arrivé au centre-ville de Bnei Brak mardi, et a tenté de vendre des pains – ou hamets – aux piétons pendant Pessah.

La vente de hamets est illégale pendant Pessah, conformément à la loi controversée Hamets.

L’homme a été appréhendé après qu’un spectateur ait pris des photos de lui et les ait donné aux autorités; les locaux pensent qu’il cherchait a provoquer pendant la fête de Pessah.

«Je ne force personne à manger du hamets, » dit l’homme. « Dans l’absolu, j’offre simplement du hamets à ceux qui en veulent. Si vous ne voulez pas – ne l’achetez pas », déclare le suspect.

Malgré la loi Hamets, des petites épiceries vendant du hamets pendant Pessah ont été repérées, aussi bien à Ariel et Jérusalem. Des dizaines d’Israéliens orthodoxes ont protesté dans la capitale mardi dans les quartiers laïques.