Shin Bet: « Nous avons empêché une escalade de violence du Hamas »

598
Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Lors d’une réunion du Cabinet dimanche un haut fonctionnaire du Shin Bet a parlé de la vague terroriste arabe en cours depuis septembre dernier qui a déjà coûté la vie de 34 victimes.

L’officiel a déclaré que, en général, il y a eu une baisse significative des attaques terroristes au cours des dernières semaines, et cette tendance est également visible en termes d’attaques « significatives » – en mars, il y avait 20 attaques majeures alors qu’en octobre dernier, il y en avait 78. Dans les dix premiers jours d’avril, il y a eu trois attaques majeures.

Les tentatives d’attaques massives n’ont certainement pas disparu; une attaque majeure a été évitée samedi quand trois terroristes armés de grenades et d’un pistolet-mitrailleur ont été attrapés. De même les attaques au couteau ont continué et restent très répandues, avec une mère de trois enfants blessée la semaine dernière dans la région de Rosh Ha’ayin.

Selon le responsable du Shin Bet, la baisse globale des attaques a été possible grâce a des opérations d’anti-terrorisme, et en particulier celles qui visent le Hamas qui a intensifié ses efforts pour lancer des attaques, y compris des enlèvements et des attentats suicides.

Le fonctionnaire a affirmé que les actions anti-terroristes d’Israël ont donné au public palestinien l’idée que l’escalade des attaques terroristes est inutile.

En partant de l’assassinat de Rabbi Eitan et de Na’ama Henkin le 1er octobre dernier, le fonctionnaire a déclaré que dans les six derniers mois où il y a eu 270 attaques terroristes importantes et tentatives d’attaques, y compris des fusillades, des attaques au couteau et des attaques a la voiture-bélier.

En tout 29 Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été tués, avec un total de 34 personnes, lors de l’assassinat d’Avraham Levlovitz par des terroristes jeteurs de pierres dans la capitale en septembre dernier. Environ 250 civils ont également été blessés dans la vague de terreur actuelle.

Le fonctionnaire du Shin Bet a affirmé que la plupart des attaques ont été menées par des jeunes solitaires, affirmant que, bien que dans certains cas, ils ont attaqué « pour des motifs nationalistes »,  ils ont, « la plupart », attaqué pour des « raisons personnelles » telles que « les difficultés économiques ou personnelles. »

Outre les attaques isolées, le fonctionnaire a ajouté que les organisations terroristes et principalement le Hamas ont tenté de mener des attaques majeures en Judée-Samarie. Le Shin Bet a contrarié plus de 290 attaques significatives depuis le début de 2015, dont 25 enlèvements et 15 attentats suicides.

Le «terrorisme juif» a également été la cible des forces de sécurité selon le responsable du Shin Bet, notant que des suspects juifs ont été accusés de l’incendie criminel de Douma en juillet dernier. Les suspects ont d’ailleurs soutenu que le Shin Bet les a torturé et les a forcé a faire de faux aveux, ainsi beaucoup de questions ont été soulevées à la lumière des incendies criminels locaux répétés, menés par les Arabes ciblant les membres de la même famille.