Sondage: le soutien des Palestiniens pour une solution à deux Etats en déclin

717
Abed Rahim Katib/Flash 90

Abed Rahim Katib/Flash 90

Un sondage révèle que la plupart des jeunes Arabes palestiniens soutiennent les attaques au couteau contre les Israéliens, et pensent que les négociations avec Israël ne mettront pas fin au conflit.

Alors que les Etats-Unis, les Nations Unies, l’Union européenne, et d’autres organismes internationaux de premier plan ont exprimé leur confiance en la capacité d’un accord négocié pour mettre fin au conflit israélo-arabe, un nouveau sondage montre que la prochaine génération d’Arabes palestiniens est fermement en désaccord.

Lundi, le Centre Media & Communication de Jerusalem a publié les résultats d’un sondage qui révèlent le large fossé entre les points de vue des leaders mondiaux pressants et les jeunes Arabes vivant sous l’Autorité palestinienne.

Selon le sondage, pas moins de 67% de la jeunesse arabe palestinienne estiment que les négociations ne peuvent mettre fin au conflit, contre seulement 23,5% qui ont répondu qu’un accord négocié pourrait résoudre le conflit.

Le sondage a également révélé que le soutien pour une solution à deux Etats est en train de couler chez les jeunes Arabes palestiniens. Seulement 42,8% ont affirmé être favorables à une solution à deux Etats, par rapport à 69% des Arabes palestiniens de tous âges selon le sondage du Centre publié le mois dernier.

Par ailleurs, le soutien aux attaques au couteau contre les Israéliens reste élevé parmi les jeunes arabes, mais pas significativement plus élevé que chez les Arabes palestiniens tous âges confondus.

Parmi les jeunes Arabes vivant en Judée et Samarie, 46,4% soutiennent les attaques au couteau contre les Israéliens par rapport à 56,2% de tous les Arabes selon le sondage du mois dernier. Dans la bande de Gaza un énorme 78,6% de jeunes Arabes soutiennent les attaques au couteau, par rapport à 79,5% chez tous les Arabes de Gaza le mois dernier.