Une célèbre Haggadah de Pessah médiévale, volée par les nazis, exposée au Musée d’Israël

1132

Les petits-enfants d’un député juif allemand ont déclaré qu’une célèbre Haggadah de Pessah médiévale qui est actuellement exposée au Musée d’Israël à Jérusalem, a été volée a leur famille par les nazis.

Qualifiant le vol perpétré par les nazis et la vente subséquente de la Haggadah de “longue injustice illégale et morale”, les membres de la famille ont fait appel a E. Randol Schoenberg – l’avocat rendu célèbre par Ryan Reynolds dans le film “Woman in Gold” pour son rôle dans la bataille juridique qui a restauré les peintures de Gustav Klimt à leur héritier juif – pour les aider à obtenir une compensation pour ce qui est arrivé.

La famille a accepté que le manuscrit reste au Musée d’Israël, où il figure actuellement dans une exposition spéciale Pessah, mais demande à ce que le musée paye la compensation de la famille et renomme le manuscrit en son nom – sous peine de faire face à un procès. La Haggadah est censée avoir été vendue à une institution qui est devenu plus tard le Musée d’Israël.

“Nous voulons un compromis”, a déclaré le résident de Jérusalem Eli Barzilai, âgé de 75 ans, qui dirige la demande en justice au nom de ses cousins ​​aux États-Unis et en Allemagne.

Cette Haggada a été écrite dans le sud de l’Allemagne vers l’an 1300 par quelqu’un qui est simplement identifié comme étant “Ménahem.” Le manuscrit a longtemps déconcerté les historiens en raison de ses illustrations inhabituelles. Marc Michael Epstein, auteur du livre The Medieval Haggadah, a déclaré que le manuscrit était “aussi mystérieux que les pyramides de Gizeh, les monolithes de l’île de Pâques, ou le sourire de Mona Lisa.”

Eli Barzilai affirme que son grand-père a reçu le manuscrit comme cadeau de mariage de la famille de son épouse, la grand-mère de Barzilai. Son grand-père, Ludwig Marum, était un avocat qui a servi au parlement de l’Allemagne et s’est opposé Hitler. Il est mort plus tard dans un camp de concentration. Un avocat pour le Musée d’Israël a reconnu que la famille Marum était propriétaire de la Haggadah “jusqu’en 1933”, a rapporté l’Associated Press.