Victime de Rosh Hayin: « Je la repoussais mais elle essayait sans cesse de me poignarder »

965
Photo by Abed Rahim Khatib/ Flash90

Une mère de 3 enfants blessée à Rosh Ha’ayin raconte son agression.

Reut Weitzman, mère de 30 ans de trois enfants de Kfar Saba, a été victime d’une attaque au couteau ce dimanche dans la région industrielle de Rosh Ha’ayin.

Dans l’attaque au couteau, que la police ne parvient pas à définir officiellement comme une attaque terroriste, une femme de 23 ans originaire de la ville arabe israélienne voisine de Kfar Qassem a attaqué Reut Weitzman avant que des civils héroïques se lancent dans une course-poursuite effrénée. L’assaillante avait un couteau à la main, et un second couteau dans son sac.

Reut Weitzman, qui a été légèrement blessée dans l’attaque et a été évacuée à l’hôpital Beilinson à Petah Tikva, a été citée par Channel 2 alors qu’elle relatait son angoissante expérience.

«Je sortais d’un immeuble quand je vis une femme arabe s’approcher de moi, et tout à coup j’ai senti un« boom »dans mon bras. J’ai compris qu’elle avait un cutter épais, je l’ai éloignée avec mon sac et je l’ai jeté sur elle. Elle a essayé de me poignarder, j’ai commencé à la pousser avec mes mains et mes jambes et je criais, et d’autres personnes ont commencé à arriver. »

Elle continue: « J’était sûre qu’elle réussirait à me poignarder, parce que je criais et nous étions seules dans la rue. Il a fallu un peu de temps avant que les autres arrivent et elle n’a pas cessé d’essayer de me poignarder, et je ne faisais que penser combien de temps je serais capable de la repousser ».

« Les gens qui sont arrivés au début n’étaient pas armés non plus, ils n’avaient pas de moyen de l’arrêter. Ils ont commencé à crier et a jeter des choses sur elle, mais chaque fois elle essayait de me poignarder à nouveau. Je ‘suis encore un peu en état de choc, parce que vraiment cela aurait pu se terminer d’une bien pire manière. « 

Yisrael, l’agent de sécurité qui a finalement maîtrisé l’assaillante jusqu’à ce que les forces de sécurité arrivent, a également parlé à Channel 2. Il a souligné que les passants n’ont pas touché la terroriste après qu’elle ait été neutralisée. « Nous étions assis a notre poste d’observation, mon partenaire et moi, puis juste en face de nous, nous avons vu une terroriste poignarder une femme», a déclaré Yisrael. «Nous avons immédiatement tout laissé et couru vers la terroriste. Quand nous l’avons approchée, elle laissa la femme et commença à courir après moi. »

Il rappela qu ‘«elle avait un grand couteau, les gens ont essayé de jeter des pierres sur elle pour la neutraliser. Ils ont également essayé de la percuter avec une voiture, mais elle était robuste et forte. A la fin ils l’ont bloquée contre une clôture, et moi et un autre gars l’avons mise au sol. Après cela, elle ne bougeait pas. »

Il ajouta: « il y avait beaucoup d’armes de poing tirées, mais les gens n’ont pas tiré. Nous avons crié « Ne tirez pas! Il n’y avait pas de violence. «