4 Arabes Israéliens reconnus coupables d’avoir tenté de rejoindre ISIS

602

Des Arabes Israéliens originaires de la ville de Jaljulia ont été condamnés lundi pour avoir tenté de rejoindre ISIS; ils planifiaient d’entrer en Syrie à travers la Turquie, et de faire du parapente a la frontière dans les hauteurs du Golan.

Quatre habitants de la ville israélo-arabe de Jaljulia qui avaient l’intention de se rendre en Syrie et de rejoindre ISIS ont été condamnés par le tribunal de district de Lod lundi.
Les quatre ont tenté de se rendre en Syrie et ont échoué, ou ont changé d’avis et ont laissé tombé leur plan. Une personne supplémentaire a été accusée d’aider son ami à se joindre au groupe terroriste.

Ils prévoyaient d’entrer en Syrie, par la Turquie ou en utilisant un deltaplane pour voler jusqu’au territoire d’ISIS depuis les hauteurs du Golan. Husam Hajlah, celui qui a tenté de voler au-dessus de la frontière, a été inspiré par son ami qui a précédemment réussi à joindre ISIS de cette manière.

Les quatre ont été condamnés à des peines de prison allant de 10 mois à trois ans. La peine d’une cinquième personne n’a pas encore été décidée, et une sixième personne n’a pas encore été condamnée.

Le Bureau du Procureur a déposé les actes d’accusation initiaux en novembre 2015 contre Husam Hajlah, 27 ans; Ihab Hajla, 22 ans; Anes Hajlah, 19 ans; Mohammed Oudeh, 29 ans; Adnan Inash, 21 ans; et Mohammed Zajti, 23 ans. Chacun d’entre eux sont originaires du village israélo-arabe de Jaljulia qui est situé à proximité de Kfar Saba.

Selon l’acte d’accusation initial, trois des personnes condamnées auraient rencontré un homme nommé Nidal Salah pour en savoir davantage et apprendre à se joindre à ISIS. Ils se rencontraient en pleine nuit une fois par semaine, entre juillet et octobre 2015.

Les résidents de Jaljulia ont prévu de voyager en provenance d’Israël jusqu’en Syrie pour rejoindre et se battre avec ISIS contre le régime syrien. Ihab Hajlah était le seul a ne pas avoir l’intention de voyager en Syrie.

Ils ont été inculpés, entre autres, pour complot en vue de commettre un crime, contact avec un agent étranger, et assistance à ceux qui tentent de quitter le pays illégalement.