Israël reprend les transferts de ciment à Gaza

782
Photo by Abed Rahim Khatib /Flash90

Photo by Abed Rahim Khatib /Flash90

Moins d’un mois après la découverte du deuxième tunnel de terreur, les responsables de la défense confirment que les transferts reprennent, sous la pression de l’ONU.

Israël a importé du ciment dans la bande de Gaza dimanche après un mois et demi de pause dans le bastion du Hamas. Selon Walla News, la construction et l’emploi à Gaza avaient prétendument souffert de cette pause.

Israël avait arrêté les importations dues à la construction des tunnels terroristes du Hamas jusqu’en Israël, et après que Tsahal ait découvert un tunnel de la terreur sous la frontière de sécurité pour faciliter les attaques du mois dernier. Entre temps, l’Egypte avait importé du ciment à Gaza, suscitant l’indignation du côté israélien.

Mais en dépit d’une série de tirs de roquettes et de mortier sur des civils israéliens qui a persisté depuis lors, le transfert de matériau via le passage de Kerem Shalom, et d’autres aides, seront transférés lundi.

Le changement fait suite aux échanges de médiation entre l’ONU et Israël, par l’intermédiaire de l’envoyé au Moyen-Orient de l’ONU, Nikolai Mladenov. « Dans quelques semaines, les inspecteurs de l’ONU seront debout du côté palestinien du passage de Kerem Shalom, et cela devrait aider », a annoncé unr esponsable de la défense a Walla News.

Après l’opération Bordure Protectrice en 2014, le Hamas a concentré ses efforts sur la reconstruction de son réseau massif de tunnels de terreur en Israël, que l’armée israélienne a en grande partie détruit pendant la guerre de l’été.

Son énorme arsenal de roquettes est devenu obsolète face au Dôme de fer israélien, ainsi le Hamas – ainsi que d’autres groupes terroristes à Gaza – a recentré ses efforts stratégiques, en notant comment les forces israéliennes ont pu parfois être prises au dépourvu par les tunnels terroristes pendant la guerre.

Tsahal a dévoilé pas moins de deux tunnels terroristes majeurs le mois dernier.