La victime de l’explosion du bus, âgée de 15 ans, se réveille 2 semaines plus tard

1403
Photo by Hadas Parush/FLASh90

La jeune victime du terrorisme grièvement blessée dans l’explosion du bus reprend conscience.

Exactement deux semaines après avoir été grièvement blessée dans l’attentat du Hamas contre un bus de la ligne numéro 12 de Jérusalem, Eden Dadon, 15 ans, a finalement repris conscience lundi.

Depuis l’attentat, Eden Dadon était sous respiration et coma artificiels par des anesthésiques à l’unité de traitement d’urgence de l’hôpital Hadassah Ein Kerem de la capitale, après avoir subi de graves dommages aux voies respiratoires.

« Eden est pleinement consciente », a déclaré le chef de l’unité de traitement d’urgence, Professeur Vernon Van Heerden. « Elle reconnait les membres de sa famille, communique avec eux et son état est stable. »

Sa mère, Rachel, était aussi dans le bus lors de l’attentat et a subi des blessures légères. «C’est une période difficile », a déclaré la soeur d’Eden, Shiran. « Nous pensons toujours qu’il est tôt. C’est une période difficile, ma sœur est avec un tube respiratoire et c’est difficile. »

Maintenant qu’Eden s’est réveillée, elle peut voir le message vidéo personnel que lui a envoyé Lali Esposito, une pop star argentine qui a fait une série de concerts la semaine dernière. Concert auquel Eden prévoyait d’assister avant l’attentat. Dans un geste émouvant, la célèbre chanteuse et actrice a envoyé un message d’encouragement à sa jeune fan, qui l’a suivie pendant des années et rêvait d’assister au concert.

Le bombardement, le premier dans la vague actuelle de terrorisme arabe, a été commis par Abd al-Hamid Abu Srour, âgé de 19 ans et originaire d’Al-Aida près de Bethléem en Judée. La famille d’Abu Srour a révélé aux médias israéliens qu’ils sont riches et que leur fils de 19 ans, affilié au Hamas, avait sa propre voiture; néanmoins son père a dit «que seuls les Israéliens sont coupable » de l’attaque perpétrée par son fils.

Le terroriste a été érigé comme un héros dans une installation de l’UNRWA, mais le journaliste d’investigation David Bedein a révélé la semaine dernière que la presse israélienne a ignoré l’événement, alors même que le gouvernement israélien refuse de sévir contre la flagrante incitation au terrorisme de l’UNRWA.