Le 1er maire musulman de Londres assiste à la commémoration de Yom Hashoah comme acte public initial

650

Le maire de Londres nouvellement élu, le premier musulman à occuper ce poste, a participé à un programme communautaire commémorant la Shoah, comme premier engagement public officiel.

Sadiq Khan du Parti travailliste a rejoint des milliers de membres de la communauté juive et ses partisans pour le programme Yom Hashoah dimanche, dans un stade local, trois jours après son élection.

L’événement britannique de Yom HaShoah incluait 120 organisations religieuses et politiques. Quelque 5000 personnes auraient assisté à l’événement de la communauté, selon le site Jewish News.

Parmi les orateurs figuraient le grand rabbin de Grande-Bretagne, Ephraim Mirvis, et l’ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne, Mark Regev.

Sadiq Khan a dit qu’il était « honoré que mon premier engagement public soit un événement si poignant, où je vais rencontrer et entendre les survivants et les réfugiés qui ont vécu des horreurs inimaginables lors de l’Holocauste juif », a rapporté le Guardian.

Sadiq Khan a battu le candidat conservateur, Zac Goldsmith, remportant 44% du vote, contre 35% pour son adversaire, selon The Guardian.

Musulman qui se décrit lui-même comme « modéré », Khan – le fils d’un chauffeur de bus d’origine pakistanaise – est le premier maire travailliste de la ville en huit ans. Les accusations d’antisémitisme ont troublé son parti au cours des derniers mois.

Sadiq Khan, qui a fait une grosse campagne dans la communauté juive et a dit qu’il sera le «maire musulman qui sera intransigeant sur l’extrémisme», a critiqué son parti pour ne pas en faire assez pour lutter contre l’antisémitisme.

Citroen-217x282-eretzaujourdhui