Le Prix d’Israël a été décerné à 11 citoyens exceptionnels

692
Photo by Haim Zach/GPO

Photo by Haim Zach/GPO

La 68e Journée de l’Indépendance d’Israël a pris fin jeudi soir à Jérusalem avec la remise annuelle du Prix d’Israël à 11 pionniers dans leurs domaines.

A la cérémonie étaient présents le président Reuven Rivlin, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, la Présidente de la Cour Suprême de justice Miriam Naor, le ministre de l’Éducation Naftali Bennett et le Président de la Knesset Yuli Edelstein.

Maj. Gen. Doron Almog et Rabbi Eli Sadan ont reçu le Prix d’honneur; Prof. Meir Lahav et le professeur Leslie Leiserowitz ont reçu le prix de la chimie et la physique; Prof. Eviatar Nevo a reçu le prix pour la recherche en sciences de la vie; Prof. Edit Doron a reçu le prix de la linguistique; Prof. David Dean Shulman a reçu le prix des études religieuses et de la philosophie; Prof. Yohanan Friedmann a reçu le prix des études du Proche-Orient; Prof. Yossi Katz a reçu le prix de la géographie, l’archéologie et des études de la Terre d’Israël; le musicien et compositeur Nurit Hirsh a reçu le prix des chansons en hébreu et de l’art populaire; et Hadas Ophrat a reçu le prix des arts du spectacle: théâtre et danse.

Lorsque Doron Almog a reçu son prix, le public a tapé des pieds pour applaudir le fondateur d’un village de réadaptation pour enfants handicapés mentaux, du nom de son fils handicapé, Eran, qui est décédé en 2007. « Eran, notre fils, ne savait pas ce qu’était l’indépendance », a déclaré Almog dans son discours. « Eran n’a jamais parlé, n’a jamais appelé ma femme « Maman » ou moi-même « Papa ». Peu importe, il était le plus grand enseignant de ma vie « .

Il poursuivit: «Au nom de Eran et au nom de ses amis qui ne savent pas ce qu’est l’indépendance, je demande que cette cérémonie soit le début d’un voyage pour le Tikkun Olam (réparation du monde), pour rendre la société israélienne plus patiente et plus ouverte ».