L’étrange histoire de l’anneau que les Juifs ont donné à Schindler

6404

Le père de Louis Gross, Jozef Gross, légua une modeste boîte à son fils; Louis découvrit qu’il était en possession de l’anneau qui a été donné à l’industriel Oskar Schindler, comme cadeau de remerciement de la part des Juifs.

Avant que le père de Louis Gross, Jozef Gross, décède à Melbourne, en Australie, il lui a légué une modeste boîte. La boîte aurait été jetée à la poubelle, mais quand il a vu l’anneau, il a reconnu son importance et a voulu qu’il soit examiné.

Louis découvrit ainsi qu’il était en possession de l’anneau qui a été donné à l’industriel Oskar Schindler comme cadeau de remerciement des Juifs qu’il a employé dans son usine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la Shoah, le père de Gross, un bijoutier, a rejoint l’usine de Schindler avec 1200 autres Juifs. Il a produit la chevalière d’or qui a été donnée à Schindler et a même été utilisée dans l’une des scènes du fameux film « La liste de Schindler ».

«Mon père a fait un modèle a partir d’un tuyau de plomb, a utilisé de la seiche pour faire le moule, puis un canal pour verser le plomb dans la seiche », a déclaré Gross. L’anneau d’or a été coulé en utilisant l’or du plomb et des pièces de monnaie.

Ce que Schindler a fait avec l’anneau est resté un mystère après la guerre. L’anneau a été laissé dans une petite boîte pendant 30 ans avant que Louis le reçoive.

Alors que le film « La Liste de Schindler » dépeint l’industriel allemand comme un héros, Louis a souligné que Schindler était probablement un personnage un peu plus compliqué.

«Mon père était un peu partagé au sujet de Schindler », a-t-il dit. «Mon père avait sept frères et sœurs, la plupart mariés avec des enfants, il était marié avec un enfant, et personne n’a survécu excepté mon père. C’était très traumatisant pour lui et il avait du mal à dire que Schindler était un Allemand qui méritait des éloges. Je pense qu’il était un peu un saint et un peu un pécheur », a déclaré M. Gross.

Suite à la découverte, M. Gross a décidé de donner la bague au Centre juif de l’Holocauste à Melbourne. Le trésorier du centre, Jayne Josem, a déclaré que l’anneau de plomb est l’un des seuls éléments physiques qui restent de l’usine et que la plupart des survivants ont seulement des souvenirs de l’endroit. «Ils n’ont pas pris de photos pendant leur clandestinité, ils n’ont pas pris de souvenirs. C’est une perle rare connectée a une histoire bien connue », a-t-elle déclaré.

Citroen-217x282-eretzaujourdhui