Suisse – un projet de loi pour que le gouvernement cesse de financer les ONG anti-Israël

651

Un député suisse a présenté un projet de loi – avec le soutien de 41 membres du Parlement – pour arrêter tout financement de l’État à des groupes qui soutiennent le boycott d’Israël ou des « actes racistes et antisémites », d’après le quotidien suisse-allemand Basler Zeitung.

Le projet de loi, initié par le député Christian Imark, demande au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) d’arrêter le financement direct et indirect aux ONG anti-Israël.

Tout particulièrement, les lois ciblent Islamic Relief Worldwide, qui a reçu environ 182,000 $ l’an dernier par le DFAE qu’Israël a interdit d’opérer comme organisme de bienfaisance sur ses dons présumés au groupe terroriste du Hamas; le centre juridique palestinien Adalah, qui a reçu 71.000 $ du DFAE et s’oppose au caractère juif d’Israël; et Gisha, une ONG qui surveille les activités israéliennes à Gaza, qui a reçu 61.000 $ du DFAE en 2015 et est connue pour sa lutte contre les mesures de sécurité israéliennes.

Le Bundesrat, le conseil exécutif du gouvernement de la Suisse, évaluera et répondra à la proposition de législation sur le financement des ONG.