Un chauffeur arabe referme les portes du bus sur une femme haredi et son bébé

2187
Photo by Yaakov Naumi/Flash90

Photo by Yaakov Naumi/Flash90

Un chauffeur de bus a tenté de fermer les portes du bus sur une femme haredi et son bébé pour les «aider à mourir». C’est ce que rapporte la station de radio haredi Kol Hai cette semaine.

La femme originaire de Kiryat Sefer était sur la route du retour a la maison a partir de Bnei Brak à environ 23h le mois dernier lorsque l’incident a eu lieu.

«Je suis entrée sur la ligne 230 du bus via la porte arrière avec mon enfant d’un an », a raconté la femme. « Le chauffeur a fermé la porte sur nous, je suis restée avec mon bébé. Nous étions a moitié dehors, a moitié dans le bus. »

« J’ai frappé a la porte et ai crié au chauffeur :« Vous ne nous avez pas vu? Regardez la porte! », a-t-elle dit. Ce a quoi il répondit:« Je vous aide à mourir. « 

« Le bus était vide », dit-elle. «J’y suis entrée au premier arrêt sur Rabbi Akiva ».

Elle affirme que le chauffeur était un Arabe israélien. « Il ne l’a pas dit en plaisantant, il était très sérieux », a-t-elle poursuivi. « Même après, il ne s’est pas excusé – il a juste continué à conduire comme si rien ne s’était passé. »

Une deuxième femme de Kiryat Sefer a expliqué à la station que l’incident a inquiété la communauté, beaucoup d’entre eux craignant d’emprunter les bus locaux. « Le chauffeur peut amener des passagers quelque part pour les attaquer », dit-elle.

La victime a déposé une plainte auprès de la compagnie de bus immédiatement après l’incident, mais il leur a fallu deux semaines pour répondre. « Je m’attendais a ce qu’ils le licencient mais ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas, et il continue à conduire sur la même ligne. »

Citroen-217x282-eretzaujourdhui