Les choses vont -elles se compliquer pour le soldat Elior?

789

Les choses vont -elles se compliquer pour le soldat Elior?

Le tribunal militaire continue les auditions de témoins dans l’affaire  du jeune soldat  qui a tiré sur un terroriste à Hevron il y a trois mois. Rappelons que le terroriste venait d’attaquer au couteau un jeune militaire et qu’il était à terre et supposément neutralisé, lorsque le soldat a tiré sur lui. Depuis Elior Azariya, jeune soldat de 19 ans est mis en cause et doit répondre d’homicide involontaire sur la personne du terroriste.
La semaine passée, le cameraman arabe de B’Tselem qui a réalisé
une vidéo de la scène et l’a diffusée sur les médias du monde entier, a témoigné dans cette affaire et aujourd’hui, c’était au tour du Commandant du soldat d’intervenir au tribunal militaire.
Le Commandant Tom Naaman ne va pas dans le sens de la version soutenue par le soldat qui depuis le début  affirme avoir tiré car il soupçonnait que le terroriste soit porteur d’un engin explosif et qu’ il le voyait bouger ses mains comme s’il cherchait à actionner un détonnateur. De plus il était vêtu d’un manteau ce qui laissait planer des doutes en raison de la chaleur ambiante ce jour là. Cette version a été confirmée par
plusieurs personnes présentes sur les lieux, notamment des secouristes.
Mais pour le Commandant d’Elior Azariya, le terroriste était déjà neutralisé et ne présentait rien de suspect.
Il a affirmé aussi que sa tenue n’était pas de nature à soulever des doutes et que rien ne laissait penser qu’il présentait encore un danger.

F160616FFF11

Le Commandant a affirmé au tribunal que lorsqu’il avait demandé à son soldat pourquoi il avait tiré, ce dernier aurait répondu « Le terroriste était vivant, il méritait de mourir ».
Le procureur a donc demandé au Commandant si le tir était justifié , ce à quoi il a répondu qu’à son avis il ne l’était pas. Voilà un témoignage qui n’est pas en faveur du jeune soldat qui rappelons le jusque là avait toujours
été considéré comme un bon soldat. Plusieurs manifestations de soutien  au soldat ont déjà eu lieu dans cette affaire considérée comme très sensible dans la société israélienne puisqu’elle met en cause l’action d’un jeune soldat de 19 ans face à un terroriste venu pour tuer des militaires…

 

Photos:flash90