Miri Regev demande le retrait de la présidente de la commission à la condition féminine à la Knesset

476

Miri Regev demande le retrait de la présidente de la commission à la condition féminine à la Knesset

La ministre de la Culture et des Sports, Miri Regev (Likoud) a demandé au Président de la Knesset Yuli Edelstein de retirer la députée Aida Touma-Suleiman (Liste Arabe unie) de son poste de présidente de la Commission de la condition de la femme et de l’égalité des sexes, suite à son refus de tenir une réunion pour les jeunes femmes qui sont à l’armée.

« Voilà qui déshonnore la Knesset et nous ne pouvons pas rester sans rien faire », a déclaré Miri Regev.

Sa réaction fait suite à un reportage diffusé hier par la chaine 2 qui a précisé que Touma-Suleiman n’envisageait absolument pas de tenir une réunion spéciale consacrée aux femmes soldats de l’armée israélienne.

Touma-Suleiman a en effet refusé tous les appels visant à tenir une telle réunion, en dépit des nombreuses demandes et d’un réel besoin de s’entretenir sur les problèmes que peuvent rencontrer les femmes dans l’armée.

Elle a justifié son refus en disant: «Je n’ai jamais servi dans l’armée, personne autour de moi n’a servi dans l’armée,

je ne sais donc pas quels sont les  problèmes qu’on y rencontre et cela ne fait pas partie de mon agenda, car ces problèmes ne sont pas les miens  »

Voilà qui a le mérite d’être clair et qui montre à quel point Touma Suleiman se soucie de la condition féminine!

Depuis quand ne pas être concerné directement par un problème est une excuse pour ne pas s’en occuper surtout lorsqu’on est élue députée?

Ce nouvel épisode montre une fois de plus à quel point nos excès de démocratie sont parfois ridicules et se retournent contre nous.

photo:flash 90 Miriam Alster