Une révélation qui fait froid dans le dos

523
Newly elected leader of the Israeli Labour party Isaac Herzog meets with Palestinian President Mahmoud Abbas in the West Bank city of Ramallah. December 01, 2013. photo by Issam Rimawi/FLASH90

Une révélation qui fait froid dans le dos

Le chef de l’opposition Yitzak Herzog a reconnu avoir fait des concessions lors de sa rencontre avec Mahmoud Abbas

à Ramallah avant les dernières élections législatiives. Rappelons qu’à l’époque, le parti dit « Camp sioniste » avait le vent en poupe et que la plupart des instituts de sondages et des médias prédisaient une victoire de la gauche et donc du tandem Herzog Livni . C’est un reportage de la chaîne 10 qui a révélé qu’Herzog avait signé une lettre avec Abbas dans laquelle il acceptait la plupart des demandes du leader palestinien. Ainsi Herzog acceptait de rendre l’intégralité de la Judée Samarie, acceptait la division de Jérusalem qui devenait aussi capitale du nouvel Etat palestinien et  acceptait aussi le retour de »réfugiés palestiniens » en Israël.  Même la vieille ville de Jérusalem aurait été divisée. Seul le Kotel serait resté sous administration israélienne tandis que le Mont du Temple aurait été placé sous administration internationale.

Abbas aurait fait pour unique concession, une présence israélienne symbolique le long de la vallée du Jourdain!

Pour sa défense, Herzog a estimé que son plan aurait évité la vague de terreur que traverse le pays depuis Roch Hachana.

Il semble que les enseignements de notre histoire n’aient pas été pris en compte par Herzog dans ce calcul politicien.

flash 90 Issam Rimawi