Enfin une loi sur le financement des ONG

440

Enfin une loi sur le financement des ONG

La Knesset a approuvé hier une loi relative au financement des ONG appelée « la loi sur la transparence » suite à un projet de loi soutenu par les députés Robert Ilatov (Israel Beytenou), Betzalel Smotrich (Habayt Hayehudi) et par la ministre de la Justice Ayelet Shaked. Selon les termes de la loi, les ONG et les organismes publics dont la majorité des fonds proviennent de l’étranger , seront obligés de faire des déclarations mentionnant la provenance des fonds.De plus, dans leurs communications dans les organes de presse et dans les médias, les ONG devront désormais mentionner l’origine de leur financement. C’est-à-dire qu’en cas de lancement d’une campagne, il sera obligatoire de mentionner « campagne financée par…. » . En cas de violation de cette obligation, une amende pouvant aller jusqu’à 29000 shekels sera infligée.
Cela faisait longtemps qu’Ayelet Shaked réclamait cette loi « pour mettre un terme à l’intervention de gouvernements étrangers dans les affaires israéliennes ». Il faut savoir que d’après une enquête réalisée par NGO Monitor, observatoire des organisations d’extrême gauche en Israël, a répertorié 27 ONG israéliennes qui perçoivent des fonds importants de l’étranger et se partagent des sommes colossales ( 261 .122, 525 shekels entre 2012 et 2014). Parmi ces organisations, 20 d’entre elles reçoivent la majorité de leurs fonds de gouvernements étranger et de l’Union Européenne qui est le donateur le plus important, suivi de la Norvège et de l’Allemagne. Des groupes religieux financent également des activités pour nuire à Israël. L’ONG qui reçoit le plus de fonds est selon cette enquête B’Tselem.

Photo:Flash 90 Miriam Alster