La liste arabe de la Knesset ose demander une enquête suite aux propos de Lieberman!

527
Leader of the Arab Joint List, Ayman Odeh (2L) seen with MK Jamal Zahalka (2R) and MK Hanin Zoabi (C) at a memorial service during a rally marking the Nakba anniversary at the Tel Aviv University in Tel Aviv on May 15, 2016. Palestinians mark the Nakba day today, commemorating the expulsion and fleeing of Palestinians from their lands as a result of the 1948 war that led to the creation of the Jewish state. Photo by Tomer Neuberg/Flash90 *** Local Caption *** ???????? ???? ????? ?????? ???? ????? ??? ?????? ? ???? ?? ???? ????? ???? 48 ????? ??????? ??? ????? ?? ???? ?????? ? ?????????? ?? ???? ????? ????

La liste arabe de la Knesset ose demander une enquête suite aux propos de Lieberman!
Après le show de haine à la Knesset où la députée Hanin Zoabi a traité les soldats de Tsahal de terroristes, commençant sans doute à préssentir que cette fois  Zoabi risque fort d’être enfin expulsée de la Knesset, Ayman Odeh, président de la Liste Arabe unie à la Knesset n’a rien trouvé de mieux que de demander qu’une enquête soit ouverte sur le ministre de la Défense  Avigdor Lieberman.
Odeh a en effet contacté le procureur général Avichai Mandelblit et exigé qu’il ouvre une enquête pour des « soupçons d’incitation à la violence » après avoir posté sur sa page Facebook les propos suivants:
 » Les soldats de Tsahal continueront à se battre contre les terroristes dans la mer,  dans les airs et sur la terre ce  qui inclu aussi les députés qui voyagent sur une flottille et sont membres de la Knesset ».
Odeh, qui s’était bien gardé de condamner les propos de Zoabi et qui au contraire la soutient, s’est empressé de saisir le procureur en disant qu’une telle affirmation était  « une incitation à la violence, ce qui est interdit par la loi ».
Odeh a également fait valoir que Lieberman » est connu pour ses déclarations incitant à la violence contre la population arabe et ses représentants ».
On croit rêver, et pourtant c’est une triste réalité. Utilisant à outrance tous les leviers de notre démocratie, étant de plus payés par les contribuables israéliens, les députés arabes dans leur majorité multiplient les actes et les déclarations contre Israël. Aucun pays au monde ne tolererait de telles actions au sein de son parlement,  aucun  sauf Israël mais au bout du compte, ces excès de démocratie deviennent insupportables!

Photo:flash 90 Tomer Neuberg